6

« Votre appareil photo prend de superbes photos ! » Vrai ou Faux ?

L’une des idées fausses les plus persistantes (et agaçantes) concernant les photographes est cette petite phrase que l’on entend quand les gens aiment nos photos :

« Votre appareil photo prend de superbes photos ! »
Ou
« Oh, c’est beau, vous devez avoir un bon appareil photo ! »

😡☠️👎😡💥

Ben voyons !… bien sûr… 

Mon appareil a un bouton « pilote automatique» et il part tout seul faire des photos pendant que je me tourne les pouces sur mon canapé en sirotant un bon verre de vin… !!!

Grande révélation pour toutes les personnes (je n’en doute pas bien attentionnée) qui nous servent cette phrase, probablement pensant nous complimenter :
Savez-vous que pour l’instant , il faut encore un photographe pour faire des photos avec un outil de travail appelé « appareil photo »

Pourquoiiiii ?

 Bonne question…

Je ne connais aucun autre métier dans lequel les pratiquants ont un tel fétichisme de l’outil qu’ils utilisent pour produire leur travail.

Il n’y a que nous, les photographes avec notre appareil photo !

Avez-vous déjà vu des écrivains débattre fiévreusement de leur programme de traitement de texte ?

Avez-vous déjà entendu des peintres se disputer sur qui fabrique les meilleurs pinceaux en poils de martre ?

LE FÉTICHISME DES PHOTOGRAPHES

Mais mettez deux photographes dans la même pièce et très vite la conversation portera sur qui a le meilleur appareil photo…

Oui, ces discussions peuvent être très amusantes et même instructives, mais leur popularité ne fait que cacher le fait que, à 99%, une fois que vous avez entre les mains un appareil photo avec une certaine base de qualité, vos photos ne seront pas nécessairement meilleures si vous achetez un meilleur appareil… 

C’est la vérité vraie ! 😉 

Améliorez d’abord le photographe, pas le matériel…

“Améliorez d’abord le photographe, pas le matériel…” Mélanie-Jane Frey

La plupart des photographes participants à mes MasterClass sont choqués d’apprendre que dans les magazines, le minimum requis pour un appareil photo à utiliser lors d’une commande est resté de 6 mégapixels…

6 mégapixels… pas 16, pas 60… ce n’est pas une faute dans le texte 😉

Je ne suis même pas sûre que l’on puisse encore trouver des boitiers en vente avec si peu de pixel …

CE N’EST PLUS L’APPAREIL PHOTO QUI FAIT LA DIFFERENCE.

Mais les professionnels de l’image savent ce que beaucoup d’experts de la photographie sur internet ne disent pas : à partir d’un certain niveau, très basique, ce n’est plus l’appareil photo qui fait la différence.

J’ai l’habitude de répéter dans toutes mes conférences ou formations : 

« Si vous voulez faire de bonnes photos, débrouillez-vous pour mettre devant votre objectif des choses intéressantes ! »

Je pense aussi à ce conseil que m’a donné un jour Elliott Erwitt, lors de la sortie de son superbe livre rétrospective PERSONNAL BEST :« Garde le soleil dans le dos et shoot à 1/125 et f8 »_ Elliott Erwitt

Conseil du photographe Eliott Erwitt pour les photographes dans une dédicace de son livre PERSONNAL BEST : “Keep the behind you and shoot 1/125 of f8”

Il y a un vieil adage qui résume tout ça : « Il n’y a pas de grand secret pour obtenir une bonne photographie de nouvelles, c’est juste une question de réglage à  f8 et d’être là. »

L’ART « D’ÊTRE LA »

Aujourd’hui, les appareils sont tellement sophistiqués et efficaces. Pour évoluer dans sa démarche de photographe dans quelle direction chercher? Ne pensez-vous pas qu’il s’agit de cesser de se concentrer sur la partie “f8” de l’équation, la partie technique, mais plutôt d’aborder avec intelligence l’art “d’être là ». C’est-à-dire l’art d’être au bon endroit au bon moment pour capturer ces moments magiques.

Si je peux me permettre : et si vous sortiez un peu des sentiers battus des cours de photo et des exhaustives façons de SAVOIR-FAIRE  de la photo pour apprendre à ……SAVOIR-ÊTRE PHOTOGRAPHE.

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mélanie-Jane Frey

6 commentaires

  1. C’est tellement vrai ce que tu racontes…Je pense que les apprentis photographes devraient davantage se soucier de “pourquoi” ils prennent la photo plutôt que “comment” ils la prennent…merci Mélanie-Jane pour ce très bon article !

  2. oh si, je crois que c’est pareil avec les peintres qui fétichisent parfois aussi sur le poil de martre ou telle ou telle matière chez tel fournisseur… (parfois à raison). Mais, comme pour les photographes, beaucoup trop de passionnés accumulent des superbes matériaux et outils et n’en font rien, là où d’autres se lancent avec ce qu’ils ont sous la main quand bien même le pinceau est un doigt et la peinture le tube de ketchup (durabilité de l’œuvre très limitée dans le temps toutefois 😉 ). Avec le temps on devine bien qui arrivera à faire des œuvres de qualité…
    On aime trop la matière dans notre société technologiste, et sommes trop impressionnés par le savoir faire qu’on croit hors de portée, il me semble.
    Ado, j’ai fait un stage dans un journal régional. Je suis allée voir les photographes (on était encore à l’argentique en ce temps là) et j’avais été choquée qu’ils ne savaient pas “utiliser leurs appareils photo” car ils m’avaient expliqué qu’il réglaient l’appareil une fois pour toutes (à 1/125 aussi, mais je me souviens plus du f, pas loin de 8 c’est sûr!) et photographiaient tous les événements comme ça, sans jamais y toucher. Ils n’avaient probablement pas le talent de Erwitt, mais force est de constater que ça marchait. Quelques temps après je me faisais offrir mon premier reflex, et je n’ai jamais suivi leur exemple (encore persuadée que c’était pas sérieux de faire de la photo comme ça). Je sais régler l’appareil (vitesse&diaf) en fonction du rendu désiré, mais déclencher quand il faut reste le plus sûr moyen d’avoir une photo marquante… et c’est toujours le plus difficile pour moi. A vous lire, je me dis que de trouver “son réglage” et de ne plus y toucher doit permettre aussi d’être plus attentif à tout ce qui se passe et donc d’être d’avantage prêt à déclencher quand il le faut.
    Merci pour les articles.

Laisser un commentaire, donner votre avis, raconter VOS histoires de photographes :